Warning: file_put_contents(/homepages/12/d349798029/htdocs/FinistereSud/www/classes/../client/cache/parseur/f44aed5a168d04afbffb5e5bf735f04f.cache): failed to open stream: Disk quota exceeded in /homepages/12/d349798029/htdocs/FinistereSud/www/classes/parseur/Analyse.class.php on line 129
Saint-Jean Trolimon Finistère Sud

Saint-Jean Trolimon


Saint-Jean Trolimon Saint-Jean Trolimon Saint-Jean Trolimon

Saint-Jean Trolimon (Sant-Yann-Drolimon) se situe sur la baie d'Audierne, entre la Pointe de la Torche et le cordon de galets de Tréguennec. Elle dispose d'une belle plage de 1.5 km bordée de dunes derrière lesquelles se trouvent des étangs, notamment celui de Saint Vio. Elle est connue pour le site de Tronoën avec sa "Cathédrale des Dunes" et le plus vieux des grands calvaires bretons. 

Historique

Des fouilles ont montré que le site était déjà occupé à la Préhistoire, puis à l'époque gallo-romaine. La chapelle de Tronoën a été construite au XVème siècle, à l'emplacement d'un ancien temple dédié à Venus.

La pêche et surtout la sècherie de poisson assurent prospérité aux habitants jusqu'au XVI ème siècle. Comme tous ses voisins, le hameau se tourne ensuite vers l'agriculture au moment du déclin des activités maritimes. Ce n'est qu'au XIXème siècle avec le fort développement du commerce maritime de Penmarc'h et des autres grands ports, qu'il peut à nouveau se développer.

La commune à proprement parler de Saint-Jean Trolimon a été fondée à la Révolution. Ce fut un site très occupé par les Allemands durant la seconde guerre mondiale, en témoigne le Blockhaus que l'on voit sur la plage et qui faisait partie du "Mur de l'Atlantique".

Visites

  • La Cathédrale des Dunes ou Chapelle de Tronoën et son grand Calvaire, le plus ancien de Bretagne. Datant du XVème siècle, elle se compose d'un clocher à trois flèches. A gauche d'une entrée de la façade sud on peut voir la tête du guetteur de la chapelle. Une légende raconte que si on l'entend siffler lors d'une très grosse tempête, l'apocalypse est proche !
    Le calvaire quant à lui déroule sous la forme d'une BD sculptée, la vie du Christ, de sa naissance à sa crucifixion. A noter la représentation très rare de la vierge allongée, seins nus, et le christ à ses pieds, juste né.
  • Le site de Saint-Evy. Près de l'étang de Saint Vio, à 200 m du hameau de Kerbascol, se trouve, encaissée en pleine nature verte, la petite chapelle de Saint-Evy. Site remarquable et très apaisant, la chapelle s'est vue agrémenter, pendant sa restauration, de vitraux crées spécialement pour elle et représentant la nature environnante. Sur un de ses flancs, sa fontaine fournit une eau qui, dit-on, calme les rhumatismes. Il n'était pas rare, il y a encore 15 ans, de voir des personnes en boire et en asperger les endroits endoloris de leur corps.
  • Les champs de tulipes. Depuis les années 1980, Saint-Jean Trolimon égaie la nature au printemps avec ses champs de tulipes de toutes les couleurs, qui enchantent nos sens sur de grandes étendues.