Warning: file_put_contents(/homepages/12/d349798029/htdocs/FinistereSud/www/classes/../client/cache/parseur/c475f9bdb438d074c4b9888e8615fd82.cache): failed to open stream: Disk quota exceeded in /homepages/12/d349798029/htdocs/FinistereSud/www/classes/parseur/Analyse.class.php on line 129
Le Sarrasin ou Blé Noir Finistère Sud

Le Sarrasin ou Blé Noir

Le Sarrasin ou Blé Noir Le Sarrasin ou Blé Noir

Le blé noir ou sarrasin appartient à la famille polygonacées comme l’oseille ou la rhubarbe.

Bien qu’il possède des qualités nutritionnelles très proches de celle du blé, ce n'est pas une céréale. Les graines de cette plante, dont les fleurs sont blanches rosées, sont moulues pour obtenir la farine de blé noir dont on fait ensuite notamment les galettes.

Le blé noir a été introduit en Bretagne lors des croisades (XIIème siècle) et popularisé par Anne de Bretagne. Sa grande résistance naturelle et le sol granitique et acide, ainsi que le climat qu’il nécessite correspondant à ceux de la Bretagne, sa culture s’est tout de suite étendue jusqu’à devenir pendant plus de trois siècles l’alimentation principale des Bretons.

On le sème en mai-juin pour le récolter 3 mois plus tard en août ou septembre, d’où son surnom de « plante des 100 jours ». A la fin du XIXème siècle, le froment n’était plus réservé aux riches propriétaires et le sarrasin a petit à petit été oublié.

Aujourd’hui, sa culture est relancée en Bretagne. La production française est essentiellement bretonne, mais la demande trop importante nécessite une importation du blé noir depuis la Chine ou la Pologne. Il y a une vingtaine d’années, des agriculteurs bretons ont fondé l’association Blé Noir Tradition Bretagne et ont édité une charte règlementaire pour que sa culture s’inscrive dans le cadre du développement durable et que les produits consommés soient de qualité. En effet, le sarrasin ne supportant aucun traitement ou herbicide, sa culture est propre et peut prétendre à la labellisation bio. De plus il ne contient pas de gluten, ce qui profite à nombre d’allergiques et fait croître la demande.

En pays d'Aven on distingue les krampouezh gwinizh du, crêpes de blé noir salées, des krampouezh dous, crêpes de froment sucrées.